Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

La résidence s'engage au projet Maison Gourmande et Responsable

L’établissement Le Mas de la Côte Bleue participe à Maison Gourmande et Responsable et s’engage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la dénutrition.

Publié le 16.06.19 - La santé des seniors

L’établissement Le Mas de la Côte Bleue participe à Maison Gourmande et Responsable et s’engage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la dénutrition.

 

Maison Gourmande et Responsable accompagne 500 établissements dans toute la France pendant 2 ans sur les principaux enjeux liés à la restauration :

 

• Améliorer la satisfaction des personnes âgées,

• Diminuer le nombre de personnes en état de dénutrition,

• Réduire le gaspillage alimentaire de 30 à 50 %.

 

Maison Gourmande et Responsable est porté par la FNAQPA (Fédération Nationale Avenir et Qualité de vie des Personnes Agées) et Adef Résidences, avec le soutien de l’Agirc-Arrco et de l’ADEME - et en partenariat avec la FEHAP, le SYNERPA, la FNADEPA et l’ANAP.

 

Plusieurs sociétés de restauration ont signé une charte qui les engage à s’investir dans le projet aux côtés des établissements sélectionnés avec lesquels ils travaillent : Sodexo, Elior, Restalliance, Sogeres, API, mille et un repas, Medirest et Restonis.

 

Soucieux de la qualité de vie de ses résidents, Le Mas de la Côte Bleue n’a cessé de se réinventer pour répondre au mieux aux attentes de chacun en terme d’environnement, d’organisation et de services. En participant à Maison Gourmande et Responsable, l’établissement s’engage aujourd’hui en faveur d’une restauration responsable au service du plaisir avec une meilleure qualité nutritionnelle et gustative dans l’assiette et une organisation plus respectueuse de l’environnement.

               

D’ici fin 2020, la résidence va :

 

• Evaluer son niveau de restauration responsable,

• Mettre en œuvre son plan d’action personnalisé,

• Être accompagné et formé grâce à la rencontre avec des experts et la mise à disposition d’outils en ligne,

• Participer à une communauté nationale de professionnels pour échanger sur les bonnes pratiques.

Top départ du projet dès ce mois de juillet en réalisant notre autodiagnostic.

A nous de jouer !

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter